Infection urinaire chez le chien : causes, symptômes et traitements


9 767 vues 0 commentaire

Pourquoi votre chien souffre-t-il d’une infection urinaire ? Êtes-vous à la recherche d'une vraie solution pour le guérir ?

Un conseil, lisez bien cet article ! Nous partageons toute notre expérience sur les inflammations vésicales (cystites inflammatoires), les infections urinaires et les calculs chez le chien.

Découvrez : pourquoi ces affections se développent ? Quels sont les traitements efficaces ? Et comment aider rapidement votre chien grâce à des conseils simples et de bon sens ? Nous vous donnerons toutes les clés afin que vous puissiez sortir votre chien de ses troubles urinaires.

Infection et calculs urinaires chez le chien

Les reins sont une voie de sortie majeure de l’organisme pour éliminer les déchets “liquides”. Vous ne le savez peut-être pas, mais ils filtrent environ 100 litres de sang par jour (pour un chien moyen de 30 kg). Ainsi, le système urinaire du chien est constamment en contact avec des toxines sanguines, des déchets oxydés ou encore des radicaux libres.

C'est ce qui peut entraîner :

  • les cystites inflammatoires ou infectieuses,
  • les calculs ou cristaux urinaires (lithiases ou sabloses),
  • l'inflammation des reins (avec ou sans infection),
  • une insuffisance rénale aiguë,
  • des tumeurs et cancers.

La qualité de l’alimentation que vous donnez à votre chien a un impact direct sur ses mictions, et donc le développement des maladies de son appareil urinaire.

Les points importants

  • La cystite est une inflammation de la paroi de la vessie du chien dont l’origine est multiple.
  • La qualité de l’alimentation a un impact direct sur le développement des maladies urinaires.
  • Les antibiotiques ne fonctionnent que lors de la prise, dès leur arrêt, ils laissent place à la récidive.
  • Seule une alimentation de qualité et adaptée peut aider votre chien dans ses problèmes urinaires.

Infection urinaire du chien : inflammatoire ou infectieuse

Comment savoir si mon chien a une infection urinaire ?

L'infection urinaire ou la cystite est une inflammation de la paroi vésicale du chien dont l’origine est multiple :

  • une forte acidité urinaire (cystite inflammatoire),
  • une modification du pH urinaire,
  • une alimentation contenant majoritairement des céréales (>40%), des tubercules et des légumineuses (>25%),
  • un stress métabolique,
  • une fatigue intense,
  • un affaiblissement du mucus qui recouvre la paroi vésicale,
  • la présence de cristaux ou de calculs dans la vessie, etc.

En temps normal, la vessie est naturellement protégée des bactéries par :

  • un milieu acide,
  • des cellules immunitaires,
  • du mucus (qui recouvre la paroi vésicale).

Si des bactéries se développent dans la vessie et entraînent une cystite, c’est que le milieu interne de la vessie est fortement dégradé. Il faut donc se concentrer sur la cause de cette dégradation.

Un chien nourrit de viande ou avec des croquettes de qualité et adaptées à son régime carnivore aura un pH urinaire légèrement acide (environ 6,5), ce qui est normal et excellent pour sa santé. En revanche, un chien dont la nourriture est surtout composée de céréales, de tubercules et de légumineuses aura un pH urinaire alcalin (>7).1

Cette modification de pH entraîne généralement des précipitations minérales à l’origine des calculs urinaires. Ils se forment plus ou moins rapidement au cours des mois (en fonction de la gravité de la situation), et peuvent passer longtemps inaperçus. Par contre, dès que les premiers signes apparaissent, tout peut basculer. En effet, les calculs urinaires blessent souvent la muqueuse vésicale, et entraînent du sang dans les urines. De plus, ils peuvent entraver le bon écoulement des urines : elles stagnent dans la vessie et sont à l'origine des infections urinaires bactériennes (ou cystites infectieuses secondaires).

Attention !
Les calculs urinaires ou cristaux peuvent parfois empêcher les mâles d'uriner, car ils passent et se bloquent dans l'urètre. Il s’agit là d’une véritable urgence vétérinaire, car si le chien n'élimine ses urines rapidement, il peut subir un empoisonnement en moins de 24 heures. Le vétérinaire utilise alors une sonde pour déboucher l'urètre, voire opère pour enlever le reste des calculs. La prise en charge par une alimentation de réelle qualité est indispensable pour éviter la récidive.

Infection urinaire du chien : symptômes

  • une envie fréquente (pollakiurie) et irrépressible d’uriner, mais en petite quantité (dysurie) : quelques gouttes d’urines toutes les 5 minutes,
  • il peut parfois y avoir la présence de sang dans les urines (hématurie),
  • les mâles ne prennent plus la peine de lever la patte, s’ils le font habituellement, et font pipi comme les femelles.
  • certains chiens ou chats n’arrivent pas à se retenir, ce qui donne faussement l’impression d’une incontinence urinaire,
  • en cas d’infection, les urines peuvent devenir très odorantes.

Sachez reconnaître les symptômes de la cystite ou de l'infection urinaire chez le chien

Calculs urinaires dans les reins et glomérulo-néphrite

Calculs urinaires

Même si la localisation rénale est plus rare, les reins ne sont pas épargnés par les calculs, dont les conditions de formation sont les mêmes que les calculs vésicaux :

  • un pH urinaire anormal (trop acide ou trop alcalin),
  • des urines très concentrées (très jaunes).

Les symptômes des calculs rénaux sont assez difficiles à détecter. On constate souvent une simple douleur, une hypo mobilité lombaire ou bien des pics de fièvre en cloche qui ne durent que 5 minutes (le chien semble fébrile). Cependant, s’il y a du sang dans les urines, sans calculs dans la vessie car aucune présence de cystite (pas de symptômes laissant penser à une cystite), on se doute alors que les calculs se trouvent au niveau des reins.

Contrairement aux calculs vésicaux, on ne peut pas retirer les calculs rénaux, ou alors il faudrait enlever un rein, ce qui n’est pas viable. Le traitement, qui vise à rééquilibrer au plus vite le pH urinaire, se base uniquement sur un éventuel traitement médicamenteux, et surtout sur une alimentation adaptée et de qualité.

Lorsque l’on intervient à temps, l'alimentation adaptée et de qualité suffit à dissoudre les cristaux rénaux grâce à un retour à la normale du pH urinaire. Par la même occasion, cela permet d'éviter les récidives, contrairement à une simple opération chirurgicale qui ne traite pas la cause.

Glomérulo-néphrite

L’inflammation du ou des reins (ou glomérulo-néphrite ou néphrite) atteint les néphrons, et leurs sous-unités de filtration, les glomérules. Cette inflammation rénale peut être avec ou sans infection associée.

Les causes sont les suivantes :

  • une inflammation liée à un pH urinaire anormal,
  • une inflammation liée aux calculs rénaux,
  • une infection urinaire haute,
  • une intoxication alimentaire, médicamenteuse ou à une substance toxique, etc.

À part les intoxications médicamenteuse ou à une substance toxique, toutes les autres causes sont directement liées à l’alimentation du chien. Moins une alimentation est de qualité (protéines de provenance douteuse, etc.) ou adaptée au régime carnivore des chiens (tubercules, etc.), plus elle mènera à une usure rapide des reins, jusqu’à l’insuffisance rénale.

À ce sujet, lisez notre article Insuffisance rénale du chien… Et si cela venait des protéines des croquettes ?

Traitements contre les infections urinaires

Quels antibiotiques donner pour une infection urinaire chez le chien ? Si vous avez essayé les antibiotiques comme l'amoxicilline, vous avez peut-être été déçus en constatant qu'ils ne fonctionnaient que lors de leur prise. En effet, l’arrêt du traitement laisse inévitablement place à la récidive de l’infection urinaire ou à l’inflammation du système urinaire, tant qu’on n’aura pas traité la cause.

En réalité, il ne peut pas y avoir de guérison par une simple suppression du symptôme. En effet, aucun médicament ne sera efficace si on ne comprend pas ce qui est à l’origine de l’apparition du symptôme. Pour autant, le traitement antibiotique sera efficace lors d'une infection urinaire, car il éliminera les bactéries de manière définitive, mais uniquement si l'on prend aussi la peine de changer l’alimentation du chien pour éviter la récidive.

Ces antibiotiques peuvent également faire gagner un temps précieux dans certains cas où l’infection menace de remonter par l’uretère pour toucher les reins du chien. Bien sûr, il faudra utiliser l’antibiotique adapté en fonction des résultats de l’antibiogramme. Pour en savoir plus, lisez l'article Infection urinaire du chien & antibiotiques : est-ce la solution ?

Pour aider votre chien à guérir de son infection urinaire, de ses calculs urinaires ou encore de sa néphrite (ou glomérulo-néphrite), nous vous proposons de suivre ces conseils alimentaires qui nous ont personnellement beaucoup aidé au sein de notre propre élevage.

Veillez à choisir la meilleure alimentation pour régler les soucis d'infection urinaire et de cystite du chien

Le meilleur traitement de l'infection urinaire !

Comment soigner une infection urinaire chez le chien ? Vous avez peut-être entendu parler des traitements homéopathiques ou encore de quelques remèdes naturels comme le vinaigre de cidre pour soigner l'infection urinaire de votre chien ? S'il est vrai qu'ils évitent les effets secondaires des médicaments d'origine chimique, ils ne sont en revanche pas plus efficaces qu'eux, et n'évitent donc pas la récidive.

Par contre, les 4 étapes qui suivent nous ont toujours aidé à obtenir les meilleurs résultats santé sur tous les chiens et chats que nous avons pu aider au cours de ces dernières années :

  1. L’eau : veillez à donner suffisamment d’eau à votre chien afin que ses urines ne soient pas trop concentrées (très jaunes).
  2. Traitement antibiotique : le vétérinaire prescrit des antibiotiques à votre chien uniquement en cas d’infection bactérienne. Les antibiotiques dépendent du résultat de l’antibiogramme, car il est essentiel que le germe y soit sensible. Enfin, la durée du traitement dépend de l’évolution de l’infection.
  3. Le jeûne : s’il y a traitement antibiotique, le jeûne peut se faire en même temps. Il permet de réguler le pH urinaire et de résoudre rapidement le problème, notamment s’il y a une cystite, une inflammation ou une infection des reins. La durée du jeûne peut varier entre 1 et 2 jours en fonction de la gravité du problème, et le processus peut être renouvelé plusieurs fois si nécessaire au cours d’une même semaine.
  4. Une alimentation adaptée et de réelle qualité : c'est le meilleur traitement naturel qui soit ! Il peut être mis en place dès le départ ou directement après le jeûne. Il permet de venir à bout de simples inflammations, d’accompagner de manière non-négligeable les traitements antibiotiques (s'il y a), de dissoudre progressivement les calculs et surtout de prévenir la récidive.

il y a 4 années
Fripoune
Il n'y a que deux mois que je donne des croquettes CROQ'La Vie à ma chienne Labrador âgée de 10 ans, et c'est sans doute trop peu pour se faire une opinion bien fondée. Mais, a priori, elles sont largement aussi bonnes, à tous points de vue, que les croquettes "premium" qu'elle a mangé toute sa vie jusque là; même si les améliorations ne sont pas évidentes. Je précise que ma chienne est très handicapée depuis environ un an maintenant, par de l'arthrose aux pattes et aux hanches, comme la plupart des Labradors. J'ai donc recherché un complément alimentaire pour la soulager afin de ne pas recourir aux médicaments habituels avec leur cortège d'effets indésirables et autres contre-indications .... C'est comme ça que j'ai découvert le CANZOCAL+BMP sensé régénérer les cartilages atteints; qui, associé aux croquettes CROQ'La Vie, devait améliorer le sort de ma chienne. Il se trouve que j'ai dû interrompre le CANZOCAL+BMP, car elle a fait une infection à une patte et une très forte cystite qui ont nécessité un lourd traitement antibiotique+cortisone ! Tout est rentré dans l'ordre maintenant; mais je vois bien qu'elle a des difficultés à reprendre le dessus après cet intermède "médicamenteux" ... C'est pourquoi il m'est difficile de donner un avis catégorique sur les croquettes CROQ'La Vie. Il n'en demeure pas moins que je continuerai à les lui donner, et que je les ai conseillées à plusieurs personnes de mon entourage.
GIL DEVORSINE
il y a 4 années
Je suis ravie de vos croquettes que je…
Je suis ravie de vos croquettes que je donne à mes 2 horkshires de 11 et 13 ans depuis presque un an déjà. Le plus âgé avait des problèmes de santé ( infection urinaire ) et depuis il se porte très bien, Ils les adorent et ils n'ont plus de mauvaise haleine Un grand merci pour vos croquettes que je conseille à mon entourage
Martine Poussin
il y a 6 années
Excellente croquettes qui m ont permis…
Excellente croquettes qui m ont permis de guérir mon chien de début de infections urinaires récurrentes
alain sabatier

Depuis quelques années déjà, les troubles urinaires sont monnaie courante… Et pour cause ! L'alimentation de nos carnivores domestiques n'a jamais été de qualité aussi discutable et inadaptée à leurs besoins naturels. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de concevoir les croquettes CROQ' la Vie. Une nourriture qui répond à des critères alimentaires de qualité et qui permet de venir à bout des problèmes urinaires (et de santé en général !) de votre compagnon.

Vous aussi vous voulez découvrir ces critères alimentaires de qualité, et observer leurs effets positifs sur votre chien ?

Téléchargez maintenant l'infographie ci-dessous :

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?  

Contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou directement par email. Nous serons ravis de partager avec vous notre expérience. 

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] Faculté de Médecine Vétérinaire de Montréal - Service diagnostic - Urology : https://www.medvet.umontreal.ca/servicediagnostic/materiel_pedagogique/urologie/uro_chimie.html

Partagez cet article

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Imprimer

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité