Teigne du chat : cause, symptômes, risques, traitement et prévention


3 581 vues 0 commentaire
Teigne du chat : cause, symptômes, risques, traitement et prévention Teigne du chat : cause, symptômes, risques, traitement et prévention

Avez-vous constaté une perte de poils, des plaques et des squames sur sa peau et des démangeaisons chez votre félin ? Et si c’était la teigne ? 

La teigne chez le chat fait partie des maladies de peau fréquentes chez le chat. 

Comment diagnostiquer la teigne ? Comment soigner votre animal ? Quels risques pour les humains ? 

Dans cet article, vous trouverez des réponses à toutes vos questions. Lisez bien jusqu’au bout pour découvrir des informations importantes sur la prévention de cette maladie. 

Teigne du chat : cause 

La teigne, ou dermatophytose féline est une infection fongique contagieuse du cuir chevelu et des poils affectant les chats. Cette maladie de peau est causée par des champignons microscopiques appelés dermatophytes qui prolifèrent à la surface de la peau et se nourrissent de kératine, une protéine présente dans les poils, les griffes et la peau des chats.

Sachez que les chats ayant un système immunitaire affaibli sont plus vulnérables à la teigne. 

Les points importants

  • La teigne du chat est une mycose cutanée provoquée par des champignons microscopiques (dermatophytes). 
  • La teigne du chat est une zoonose et est donc transmissible à l’Homme. 
  • Les chats dont le système immunitaire est affaibli sont plus exposés à la teigne. 
  • Une alimentation adaptée et de réelle qualité est primordiale pour garder votre chat en bonne santé et pour prévenir la teigne. 

Teigne chez le chat : symptômes

Les symptômes de la teigne chez le chat ne sont pas toujours faciles à détecter, dans la mesure où parfois les chats peuvent en être porteurs asymptomatiques. Toutefois, voici les signes de la teigne les plus courants : 

  • Perte des poils autrement appelée alopécie (allant de petites plaques jusqu'aux zones entièrement sans poils)
  • Squames et croûtes
  • Lésions inflammatoires
  • Parfois, le chat se gratte, car sa peau le démange (ce symptôme n’est pas systématique)

Les zones atteintes se situent le plus souvent au niveau du dos, sur la tête, autour des oreilles et sur le menton. Parfois, seule la zone des griffes est touchée. 

En cas de complications, les plaies peuvent s’infecter et le chat peut développer des infections bactériennes et présenter de la fièvre. 

Le diagnostic de la teigne chez les chats est fait en examinant les lésions cutanées à la lampe UV (lampe de Wood) pour détecter la fluorescence caractéristique. Le vétérinaire peut également prélever des échantillons de poils ou de peau pour une mise en culture et un examen microscopique afin d'identifier le champignon responsable de la teigne. 

Teigne du chat : risques 

La teigne est une maladie contagieuse, transmissible entre les animaux de compagnie, mais aussi à l’homme, c’est pourquoi on parle d’une zoonose

Un chat peut attraper la teigne en entrant en contact avec un autre animal infecté, ou même par des objets contaminés comme des couvertures, des brosses, des tapis, etc. Elle peut rester contagieuse pendant plusieurs semaines.

Les dermatophytes peuvent également être transmis par voie orale, par inhalation ou par contact avec des spores ou des larves dans le milieu extérieur. Les poils cassés et le pelage des chats atteints de teigne sont souvent une source de propagation de la maladie. 

Chez l'homme, la teigne se manifeste généralement par des plaques rouges (herpès circiné) et des démangeaisons. En général, il s’agit d’une affection bénigne, sauf pour des personnes immunodéprimées et fragiles. 

Mère et fille avec leur chat heureux ayant résolu les problèmes de  teigne de leur chat deouis qu'il mange CROQ' la Vie

Teigne chez le chat : traitement 

Comment soigner la teigne du chat ? 

Le traitement de la teigne du chat peut être local ou systémique, selon la gravité de la maladie. Les traitements locaux incluent des lotions, des shampoings, des pommades et des antifongiques topiques pour réduire l'infection et la prolifération des dermatophytes. 

Le vétérinaire pourra également prescrire des antifongiques systémiques tels que la griséofulvine, les comprimés antifongiques et les antibiotiques pour lutter contre la teigne chez les chats atteints de lésions cutanées étendues ou récidivantes. 

Le traitement de la teigne du chat doit être accompagné d'une désinfection régulière de l'environnement, y compris des brosses, des peignes, des tapis, des paniers et des surfaces à l'eau de javel pour éliminer tout champignon microscopique et éviter la propagation de la maladie.

Peut-on soigner la teigne du chat naturellement ? Parmi les remèdes naturels, l’un des traitements sans ordonnance est souvent recommandé sur Internet. Il s’agit du vinaigre de cidre qui est un antifongique naturel. 

La guérison de la teigne chez les chats peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. 

Teigne du chat : prévention 

Sachez qu’à ce jour, il n’existe aucun vaccin ni traitement préventif contre la teigne. 

Toutefois, comme vous l’avez lu au début de cet article, les chats dont les défenses immunitaires sont plus faibles sont plus vulnérables aux maladies, telles que la teigne. 

La première mesure de prévention pour garder votre chat en bonne santé doit être une alimentation de réelle qualité. En effet, un chat qui mange de la nourriture inadaptée ou de mauvaise qualité verra ses défenses naturelles fragilisées. Ce qui compose sa gamelle est donc crucial. 

Toutefois, comment savoir si la nourriture que vous donnez actuellement à votre compagnon préserve réellement sa santé ? Pour le savoir, prenez le temps de décrypter les étiquettes de vos croquettes. 

Pour vous aider à bien comprendre ce qui compose la nourriture de votre félin et faire le meilleur choix nous avons créé une infographie gratuite. Ce guide visuel vous révèle les critères essentiels qu'un aliment de qualité pour chat doit respecter. Grâce à cette ressource, profitez-en pour vérifier si l'alimentation actuelle de votre animal respecte ces 5 critères fondamentaux.  

Ne tardez plus, téléchargez-la dès maintenant et prenez une décision éclairée pour la santé de votre compagnon.

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ? 

Contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou directement par email. C'est avec plaisir que nous partageons notre expérience.

retrouver tous les commentaires de cet article

Partagez cet article

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Imprimer

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité