MDR1 : liste rouge des médicaments à éviter et races de chien concernées


420 vues 0 commentaire
MDR1 : liste rouge des médicaments à éviter et races de chien concernées MDR1 : liste rouge des médicaments à éviter et races de chien concernées

Votre chien est-il concerné par la mutation du gène MDR1 ? Comment le savoir ? Quelles sont les races concernées ?  

La mutation du gène MDR1 peut rendre les chiens particulièrement sensibles à certains médicaments, pouvant entraîner des effets secondaires potentiellement graves. Dans cet article, nous allons expliquer ce qu'est la mutation MDR1, les races de chiens concernées, ainsi que la liste des médicaments à éviter. 

Lisez bien cet article jusqu’au bout et vous découvrirez également que la mutation MDR1 ne concerne pas uniquement les médicaments.  

MDR1 chez le chien : explications  

Le gène MDR1 chez les chiens (de l’acronyme anglais Multi-Drug Resistance) qui code pour une protéine appelée la glycoprotéine P (P-gp). Cette protéine se trouve dans les membranes cellulaires de nombreux tissus, y compris le cerveau, le foie et l'intestin, et joue un rôle important dans l'absorption, la distribution et l'élimination de nombreux médicaments. 

Ainsi, si un chien porte une mutation du gène MDR1, il peut présenter une sensibilité médicamenteuse, ce qui peut causer des effets secondaires dangereux, voire mortels et ce même si le médicament est administré à une dose normale. 

Sachez que chaque chien possède 2 gènes MDR1 : 

  • S'il a deux gènes mutés, il est appelé homozygote muté (-/-) et peut être très sensible à certains médicaments, donc une grande prudence est requise.  
  • S'il a un seul gène muté, il est appelé hétérozygote (+/-) et peut également présenter des symptômes suite à l'administration de certains médicaments, mais ils sont généralement moins graves que ceux des homozygotes mutés.  
  • Si aucun des deux gènes n'est muté, le chien est appelé homozygote sain (+/+) et peut tolérer tous les médicaments susceptibles de poser problème aux animaux mutés. 

Autrement dit, il est vital de savoir si votre chien est concerné par cette mutation génétique pour éviter tout risque de toxicité lié à la prise de certains médicaments.  

Les points importants

  • Les chiens portant une mutation génétique MDR1 présentent une sensibilité à certains médicaments.  
  • L’alimentation de qualité est cruciale pour prévenir les maladies et garder votre animal en bonne santé.    
  • De nombreux médicaments sont strictement interdits chez les chiens ayant une mutation du gène MDR1.  
  • Il est essentiel de savoir si votre chien est concerné par la mutation du gène MDR1 avant de lui donner des médicaments.

Races concernées par la mutation du gène MDR1 

La mutation MDR1 peut affecter plusieurs races de chiens, mais elle est plus fréquente chez certaines races comme :   

  • le Colley, 
  • le Berger Australien, 
  • le Border Collie, 
  • le Shetland, 
  • le Berger Blanc Suisse, 
  • le Silken Windhound, 
  • le Longhaired Whippet, 
  • le Wäller, 
  • le McNab.  

D’autres chiens peuvent potentiellement porter cette mutation. Il ne faut pas oublier les chiens croisés !

Pour confirmer la mutation MDR1, il est recommandé d’effectuer un test chez le vétérinaire ou un laboratoire vétérinaire spécialisé. Il s'agit généralement d'un test sanguin qui peut être effectué avec une simple prise de sang. Certaines cliniques vétérinaires peuvent également proposer des tests de salive pour le MDR1. Le prix du test MDR1 peut varier en fonction de l'endroit où il est effectué et du type de test utilisé, mais il faut compter généralement entre 50 et 150 euros. Sachez que l’achat du test sur Internet n’est pas conseillé, car sa qualité et sa fiabilité ne sont pas garanties.  

MDR1 : liste des médicaments interdits et à éviter   

Sachez que certaines molécules peuvent être dangereuses pour les chiens présentant une mutation du gène MDR1.   

Certains médicaments (les vermifuges, les antiparasitaires, les antidiarrhéiques) sont strictement interdits, comme :

  • l’Ivermectine1 2 3 ou Cardomec (antiparasitaire),
  • le Doramectine (antiparasitaire),
  • l’Abamectine4 5 (antiparasitaire),
  • le Profender6  (antiparasitaire),
  • le Lopéramide7 (antidiarrhéique). 

Il s’agit d’une véritable liste rouge. Ces médicaments ont une toxicité avérée pour les chiens porteurs de la mutation du gène MDR1 avec des effets secondaires très graves, comme les intoxications neurologiques.

D’autres médicaments sont à éviter, comme :

  • le Milbemax8 et d’autres antiparasitaires contenant de la Milbémycine (Interceptor, Sentinel, Program),
  • la Spiramycine - antibiotique commercialisé sous les appellations Spiraphar, Histacetyl, Stomorgyl et Rodogyl.   

Pour ces molécules, le principe de précaution s’impose : il vaut mieux utiliser une autre alternative sans risque.

Certaines molécules sont à utiliser en prenant des précautions particulières, comme :  

  • Métoclopramide (traitement des nausées et des vomissements), commercialisé sous les noms Emeprid, Primperan, Primperid et Anausin. Grande prudence s’impose à l’utilisation de ce médicament - la Commission Nationale de Pharmacovigilance Vétérinaire a relevé 14 cas de décès de chiens après l’utilisation de cette molécule.9
  • Métronidazole (antibiotique et antiparasitaire) dont Flagyl, Arilin, Metrolag, Metronidazol Alpharma et Stomorgyl.  
  • Spinosad10 (Comfortis11) - un anti-puce pour chien.  
  • Acepromazine et Butorphanol - des sédatifs pré-opératoires.  
  • Des traitements de chimiothérapie, comme la Vincristine, la Vimblastine et la Doxorubicine.  
  • Motilium12 (anti-nausée et anti-vomissements) 

Suite à la prise de certains de ces médicaments, des signes cliniques peuvent apparaître dans les 48 heures suivant la prise du médicament, comme :  

  • la léthargie
  • la perte d’équilibre
  • les troubles de coordination,  
  • les tremblements
  • le ralentissement du rythme cardiaque,  
  • l’hypersalivation,  
  • les vomissements,  
  • les convulsions
  • la cécité,  
  • le coma,  
  • la mort par dépression respiratoire.  

Si votre chien manifeste l’un ou plusieurs de ces symptômes, consultez un vétérinaire en urgence, car le pronostic vital du chien peut être engagé. 

 

MDR1 : les précautions concernant les médicaments  

Pour certains médicaments, il n’y a pas de contre-indication formelle à les utiliser chez les chiens ayant une mutation MDR1. Cela concerne notamment les antiparasitaires et les vermifuges comme le Bravecto, le Milbactor, le Drontal, le Veloxa, le Stronghold, l’Advantix, le Nexgard, le Seresto ou encore le Scalibor.  

Si vous cherchez une alternative naturelle sans risque pour la santé de votre animal, nous vous invitons à découvrir la Terre de Diatomée.  

Toutefois, la prudence s’impose au-delà de la question de la mutation du gène MDR1. De nombreux signalements d’effets secondaires parfois graves de ces antiparasitaires ont été effectués. Pour Bravecto par exemple, 9635 signalements d’effets secondaires qui ont été constatés, dont 2271 décès des chiens.13 Même d’application externe, certains produits contiennent des isoxazolines, dont les effets secondaires sont largement sous-estimés. Or, la Food and Drug Administration américaine (FDA) a émis plusieurs alertes (dont la plus récente le 13 août 2021), sur les potentiels effets indésirables neurologiques chez les chiens et les chats lorsqu’ils sont traités avec des médicaments de la classe des isoxazolines.14

Les maîtres dont les chiens sont porteurs de la mutation génétique MDR1 doivent redoubler de vigilance quant à l’utilisation des médicaments.  

Mutation MDR1 : attention à l’alimentation !  

Peu de maîtres le savent, mais l’alimentation des chiens présentant la mutation du gène MDR1 est également à surveiller. Il s’agit en particulier des croquettes au saumon dont les saumons d'élevage sont traités avec un vermifuge spécifique (Ivermectine) qui est toxique pour les chiens ayant une mutation MDR1. L’Ivermectine est utilisée pour traiter les parasites des poissons. Toutefois, même après cuisson de la croquette, l’Ivermectine demeure dans l’aliment, et est ingéré par l’animal. 

La vigilance est donc de mise et elle commence par l’alimentation que vous lui donnez. L’alimentation est la meilleure des préventions pour garder votre animal en bonne santé.  

Et vous, savez-vous si les croquettes que vous donnez à votre chien sont de bonne qualité et réellement adaptées à ses besoins ? Il existe des critères simples (et de bon sens) que vous devez connaître.  

Pour les découvrir, téléchargez dès maintenant cette infographie gratuite :  

5 critères pour choisir la croquette idéale ! 

TÉLÉCHARGEZ L’INFOGRAPHIE 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?  

Contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou directement par email. C'est avec plaisir que nous partageons notre expérience. 

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] Katrina L. Mealey, DVM, PhD, DACVIM, DACVCPNicole C. Northrup, DVM, DACVIMSteven A. Bentjen, MS “Increased toxicity of P-glycoprotein-substrate chemotherapeutic agents in a dog with the MDR1 deletion mutation associated with ivermectin sensitivity” – Journal of the American Veterinary Medical Association – November 15, 2003, Vol. 223, No. 10, Pages 1453-1455 : https://doi.org/10.2460/javma.2003.223.1453
  2. [] ouston DM, Parent J, Matushek KJ “Ivermectin toxicosis in a dog.” – Journal of the American Veterinary Medical Association, 01 Jul 1987, 191(1):78-80 : https://europepmc.org/article/med/3610784
  3. [] Hopkins KD, Marcella KL, Strecker AE, “Ivermectin toxicosis in a dog.” – Journal of the American Veterinary Medical Association, 01 Jul 1990, 197(1):93-94 : https://europepmc.org/article/med/2370228
  4. [] Abamectin toxicity in farm dogs, Parton KH, New Zealand Veterinary Journal, Volume 57, Issue 1, p 69, Feb 2009
  5. [] Abamectine - Fiche toxicologique FT 299, INRS Institut National de Recherche et de Sécurité - Edition 213
  6. []  RCP officiel du Profender pour chien : https://www.med-vet.fr/medicament-profender-15-mg-3-mg-comprimes-liberation-p1150
  7. [] RCP Officiel du médicament IMODIUM (LOPERAL chez le chien) : http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0203102.htm
  8. [] RCP Officiel : MILBEMAX COMPRIMÉS POUR CHIENS : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=MILBEMAX+COMPRIMES+POUR+CHIENS
  9. [] http://www.collie-online.com/colley/mdr1/2010_12_08_emeprid.htm
  10. [] Pharmacokinetic Interaction of the Antiparasitic Agents Ivermectin and Spinosad in Dogs http://dmd.aspetjournals.org/content/39/5/789.abstract February 14, 2011
  11. [] RCP https://ec.europa.eu/health/documents/community-register/2011/2011021195591/anx_95591_fr.pdf
  12. [] RCP  http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0280679.htm
  13. [] Agence européenne du médicament : https://www.ema.europa.eu/en/documents/medicine-qa/responses-questions-raised-bravecto-petition-hand-over_en.pdf
  14. [] FDA (Food and Drug Administration) Fact Sheet for Pet Owners and Veterinarians about Potential Adverse Events Associated with Isoxazoline Flea and Tick Products, 13/08/2021 https://www.fda.gov/animal-veterinary/animal-health-literacy/fact-sheet-pet-owners-and-veterinarians-about-potential-adverse-events-associated-isoxazoline-flea

Partagez cet article

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Imprimer

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité