Pica du chien : causes et symptômes, comment réagir ?


38 vues 0 commentaire
Pica du chien : causes et symptômes, Comment réagir ? Pica du chien : causes et symptômes, Comment réagir ?

Avez-vous remarqué que votre chien mangeait souvent des objets non comestibles, comme des bouts de bois, de l’herbe ou encore du plastique ? 

Si ce comportement est tout à fait normal chez le chiot ou chez le jeune chien, il devient problématique à l’âge adulte. Ce phénomène préoccupant est connu sous le nom de pica.

Qu’est-ce que le pica ? Quelles sont les causes d’un tel comportement ? Comment le diagnostiquer ? Quels sont les risques pour votre chien et peut-on en venir à bout ?

Qu’est-ce que le pica chez le chien ?

Le pica est l’ingestion persistante de substances non nutritives.1

En clair, cela veut dire que le chien mange fréquemment des éléments non alimentaires, appelés “les corps étrangers”, tels que :

  • Des bouts de bois, de la terre,
  • Du plâtre, des tissus,
  • Des plastiques, des fils,
  • Des plantes ou de l’herbe,
  • Des selles de ses congénères ou d’autres animaux,
  • Du papier, etc.

D’où vient le terme “pica” ? Il vient des habitudes alimentaires de certains oiseaux, comme celles de la pie (du latin Pica). En effet, la pie est connue pour ses comportements de voleuse, notamment vis-à-vis d’objets qui ne lui servent pas à se nourrir.

On considère souvent le pica comme une maladie alors qu’il s’agit d’un syndrome. En effet, une maladie est l’altération de la santé ou de certaines fonctions vitales, ce qui n’est pas le cas du pica. Un syndrome est un ensemble de symptômes permettant d’orienter le diagnostic. 

Chez le chien, l’ingestion des éléments non alimentaires est très courante. 

Le pica peut être considéré comme un Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC) si le chien choisit constamment le même type d’objets, tout en ayant accès à une alimentation équilibrée et à un nombre suffisant de stimuli.2

Autrement dit, si votre chien se dépense suffisamment et mange de la nourriture adaptée à ses besoins, mais mange toujours les mêmes objets, cela peut vous orienter vers une piste comportementale.

Les points importants

  • Le pica est l’ingestion persistante de substances non nutritives.
  • L’origine du pica est alimentaire dans la majorité des cas.
  • Les causes du pica sont mal connues.

Les 5 critères d’un bon aliment.

Voici les 5 critères indispensables qui ont permis à de nombreux maîtres d’en finir avec le pica de leur chien.

TÉLÉCHARGEZ L’INFOGRAPHIE

Quelles sont les causes du pica ?

Les causes du pica du chien sont encore mal connues

Chez le chiot, il n’est pas inhabituel de le voir manger des objets non comestibles. En effet, il se construit en découvrant le monde avec sa bouche. Normalement, cette phase passe avec de l’éducation par les maîtres et le passage à l’âge adulte. 

Toutefois, chez le chien adulte, le pica peut avoir une origine comportementale et les chiens peuvent ingérer des éléments non comestibles : 

  • par l’ennui (en particulier lorsqu’ils sont laissés seuls à la maison)
  • par anxiété
  • par frustration 
  • pour attirer l’attention de ses maîtres
  • par effet de mimétisme (lorsqu’ils voient leurs maîtres manipuler un objet en particulier).

Chien qui mange de l’herbe : pourquoi ?
Un chien peut manger de l’herbe occasionnellement, sans que cela pose problème. En revanche, si le chien mange de l’herbe tous les jours (ou très souvent), cela peut être signe d’une gastrite qui est liée à une irritation de la muqueuse de l’estomac. Dans ce cas, le chien mange de l’herbe, puis vomit de la bile.
Cette irritation est le plus souvent chronique et est liée quasi systématiquement à l’alimentation du chien.

Le pica du chien : quel diagnostic et quels risques ? 

Pour poser le diagnostic du pica, il faut bien observer votre chien. Si vous vous apercevez qu’il mange des éléments non comestibles, qu’il se met en retrait ou adopte un comportement agressif, cela peut vous orienter vers le pica.

Le pica chez le chien n’est pas anodin, car il peut être très risqué pour la santé et la vie du chien, compte tenu de la dangerosité des éléments qu’il ingère. En effet, l’ingestion d’un corps étranger peut conduire à : une anorexie, des fortes douleurs abdominales et une occlusion intestinale. 

Si votre chien a mangé un objet dangereux (comme un objet tranchant ou toxique), le vétérinaire peut recourir : à l’endoscopie (lorsque le corps étranger est coincé dans l’œsophage), à l’entérotomie (lorsque le corps étranger stagne dans les intestins) et à la gastrotomie (une chirurgie pour enlever le corps étranger).

Que faire pour venir à bout du pica ?

Que faire pour venir à bout du pica ?

Le traitement conseillé est celui de la cause sous-jacente. Il s’agit donc de se focaliser sur le comportement du chien, en agissant sur ses sources de stress, l’éducation et l’éloignement des objets qu’il peut ingérer.

Toutefois, peu de maîtres le savent, mais l’origine du pica est alimentaire dans la majorité des cas.
En effet, chez CROQ’ la Vie, nous avons suivi une centaine de chiens atteints du pica et dans la très majorité des cas, elle était causée par une alimentation inadaptée ou de qualité discutable.

Nous allons être francs, hormis le chien sous-alimenté qui bien évidemment va rechercher une autre source alimentaire, nous ne savons pas pourquoi les chiens nourris avec une alimentation intégrant des ingrédients inadaptés ou de qualité discutable développent un pica comme s’ils avaient une carence alors que cette dernière n’est pas objectivable. Aucune étude aujourd’hui ne permet de prouver quoi que ce soit.

Quoi qu’il en soit, au vu des résultats observés, il semble de bon sens de veiller d’une part à ce que votre animal ait une ration journalière adaptée, mais également que son alimentation soit de réelle qualité.

Alors, en quoi nos croquettes CROQ’ la Vie ont su aider tant de maîtres ?  Pour en savoir plus sur les 5 critères qu’intègre une bonne croquette, nous vous invitons à télécharger l’infographie suivante :

Les 5 critères d’un bon aliment.

Voici les 5 critères indispensables qui ont permis à de nombreux maîtres d’en finir avec le pica de leur chien.

Téléchargez l’infographie

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ? 

Contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou directement par email. Nous serons ravis de partager avec vous notre expérience. 

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] Houpt KA. Feeding and drinking behavior problems. Vet Clin North Am Small Anim Pract 1991;21:281-298.
  2. []  Overall KL. Fears, anxieties, and stereotypies. Clinical behavioral medicine for small animals. 1st ed. St Louis: Mosby, 1997.

Partagez cet article

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Imprimer

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

Davy Ros

Né à l’Elevage des Joyeuses Gambades (meilleur élevage de France dès 1998), j’ai très tôt compris et admis l’impact largement sous-estimé de l’alimentation sur le développement des maladies contemporaines des chiens et chats.

C’est pourquoi en 2014, après mes études médicales, j’ai décidé de consacrer tout mon temps à la recherche et à la santé animale.

Aujourd’hui, les résultats que vous obtenez sont notre fierté !

Davy Ros

Président Fondateur de CROQ’ la Vie
Chercheur en santé et en nutrition animale

+ de conseils

sur notre chaine Youtube

Découvrir